Citations

la bataille hadopi

Changement climatique : Quel diagnostic depuis l’espace ?

Le 06 novembre 2008 par "Diderot en verres miroirs"

A

près le billet « L’homme dans l’espace, voici le second café scientifique qui a eu lieu mardi 4 novembre 2008 au Troc’café à Strasbourg, dans le cadre de l’évènement « Strasbourg, édition spatiale » organisée par le CNES.

Si le premier café sciences s’est passé dans des conditions incorrectes, dues nommément au sonorisateur (arrivé en retard), et à l’accueil très moyen du Raven Café, le second s’est déroulé dans de bien meilleures conditions. Le public n’était pas qu’universitaire, il était également constitué par la clientèle habituelle du Troc’Café, ce qui a donné lieu à des échanges très sympathiques. Seule ombre au tableau, le casting des scientifiques invités, un peu bloqués dans un discours très (trop) techniciste, et pas assez ancré dans le social.

(Lire la suite…)

L’homme dans l’espace

Le 02 novembre 2008 par "Diderot en verres miroirs"

C

omme promis, voici en trois parties distinctes l’enregistrement du Café Sciences qui a eu lieu le 29 octobre 2008 au Raven Café à Strasbourg.

Ah !! L’homme dans l’espace !! Quel rêve étonnant. Depuis que Gagarine a été le premier à faire quelques petits tours autour de la terre, depuis que Amstrong, posant le pied sur la Lune, a dit son très fameux : « That’s a little step for man, a giant leap for mankind. Good Luck Mr Smith ! ». (malheureusement, cette dernière partie a été censurée par la NASA. Qui saura dire pourquoi Neil Armstrong a-t’il souhaité « Bonne chance » à Mr Smith ? Les paris sont ouverts …) Et oui, l’espace est sujet à fantasme, à rêve, et pour tout dire, à l’irrationnel le plus fou.

Mais dès qu’il s’agit de parler des réponses de la science, alors là, tout le monde se restreint ; même votre serviteur, caché dans la salle, et prêt à dégoupiller une petite grenade de mauvais esprit n’aura pas osé.
Pourtant, la piste de réflexion était bien là, présente dans deux paroles de François Spiero : « la conquête de l’espace est avant tout politique » (je résume …) et « La conquête de l’espace n’est pas scientifique » et je résume encore son propos, qu’il me pardonne.

(Lire la suite…)

LHC… l’infiniment petit vu en Grand

Le 30 octobre 2008 par "Diderot en verres miroirs"

Eh oui, il se passe des choses à Strasbourg. Je reviendrai très bientôt sur cette exposition et pour en faire la critique. Mais d’ors et déjà, voici l’interview de Jonathan Rangapaïken, séparée en plusieurs parties.

D’abord, on rencontre Jonathan et on découvre un peu l’exposition.

Ensuite, on tente de comprendre le savoir couvert par l’exposition.
Audio

Enfin, on découvre comment Jonathan a travaillé pour la réaliser.
Des infos sur cette expo : LHC … l’infiniment petit vu en Grand

Une merveille de vulgarisation

Le 30 octobre 2008 par "Diderot en verres miroirs"

U

n des participants de scienceblog m’a envoyé ce lien en m’indiquant : une merveille de vulgarisation. Pourquoi suis-je mitigé quant à cette déclaration ? Est-ce que c’est un film explicatif ? Après tout, la forme indique que la présentatrice, qui semble bien connaître son sujet, puisqu’elle a voyagé dix ans autour de la planète, est apte à nous faire comprendre cette économie des objets (l’économie réelle par opposition à l’économie et les autres (symbolique, monétaire, spéculative, etc.). Mais le parti pris est clair : il y a une idéologie derrière tout ça, celle d’une décroissance (que j’approuve pour ma part) qui devrait être maitrisée. Soit. Mais ce film n’explique pas tout et ne permet pas de se faire sa propre idée.

Ce film semble vulgariser de l’économie. Est-ce un fait avéré ? Est-ce qu’on comprend mieux ce qu’est réellement l’économie en tant que science ? Ou bien est-ce que ce film décrit une position qui est certes louable mais idéologique : ce n’est pas bien de détruire la planète ? Non. Et la vulgarisation, que devrait-elle défendre ? Une position idéologique ? Un accès vers un savoir scientifique ? Les deux ?

Est-ce que mon camarade, en déclamant, « Une petite merveille de vulgarisation … », se permettrait une blague taquine ? Je ne suis pas loin de le penser. Car, si ce film mélange les genres, il est aussi un objet de vulgarisation (voilà comment l’économie pense l’histoire des objets), mais possède aussi un élément idéologique fort. Et ces deux tendances cohabitent forcément dans tout objet de vulgarisation … Nous reviendrons plus tard à d’autres exemples dans lesquels la vulgarisation est dans les mains des experts …

Sous le charme …

Le 17 octobre 2008 par "Diderot en verres miroirs"

U

ne fois n’est pas coutume, arrêtons de râler et saluons ce concours de haïkus sur un thème scientifique. L’association « Les atomes crochus » nous proposent un très joli petit site partiellement en Flash présentant le travail d’un chimiste du XIXème siècle, Stéphane Leduc, qui pensait recréer la vie à partir de composés chimiques. Une opportunité pour découvrir un pan de l’histoire des sciences (le vitalisme), une remise au goût du jour de cette pensée (la biologie synthétique issue de la génétique moléculaire), et une façon simple de faire de la chimie, et pourquoi pas chez soi, tout en faisant de jolies choses.

Mais l’idée superbe est de proposer un concours de haïkus pour les jeunes, en espérant qu’une progéniture nombreuse naîtra de ce mariage surprenant de la poésie et de la chimie. Il faut espérer aussi que cette idée fera des petits, et que certains pourront être publiés lors du printemps des poètes.

Merci à Hélène Montfeuillard pour cette idée qui m’a charmé, et à <a href= »http://www.stephanequerbes.com »>Stéphane Querbes</a> pour <a href= »http://atomes.crochus.free.fr/ » target= »_blank » title= »Les Atomes Crochus » >Les Atomes Crochus</a> et <a href= »http://www.anima-science.fr » target=_blank » title= »Anima-science »>Anima-science</a> d’avoir fait de si jolies photos, et accessoirement de m’avoir permis de les utiliser pour ce blog.

« Billets plus récentsBillets plus anciens »