Citations

la bataille hadopi

Avoir un avis sur rien

Le 22 décembre 2011 par "Diderot en verres miroirs"

C

‘était une réflexion qui me trottait dans la tête ces derniers temps. Moi qui travaille, tant que faire ce peut dans le monde de la culture des sciences : ça gave quand même sévère. La culture est partout et cette société est celle du tout culturel. André Wilms nous en rappelle la nausée potentielle, les défauts permanents, l’inutilité de ce blog, et le travail vrai de l’artiste (ici Aki Kaurismaki), en contraste. Merci.

[wpaudio url="/wp-content/uploads/2011/12/Andre_Wilms-CONP-21122011.mp3" text="Comme on nous parle 21-12-2011" dl="0"]

Mots clefs : , ,

OVNI, ou réminiscence d’humanité(s) ?

Le 13 septembre 2010 par "Diderot en verres miroirs"

A

bonnez vous à un podcast intéressant, que vous pourrez écouter à vos heures perdues, plutôt que de faire de la chimie moléculaire à la télé, bande de fainéants, celui de l’émission de Jean-Claude AMEISEN, nommément « Sur les épaules de Darwin« . Pendant une année, Ameisen va nous faire découvrir Darwin à travers notre époque. Recherches scientifiques, mais également culture, observations animales, éthique, un panorama plus qu’instructif nous est ouvert.

Cette émission radio est surement un vrai OVNI, comme on n’en fait plus. La voix d’Ameisen peut-être trop présente parfois, mais jamais imposante, nous narre, dans le rythme et l’écriture (de la bonne) d’un récit, ce que nous sommes, nous, animaux bipèdes – dont il semblerait que la seule spécificité soit de toujours rechercher ce qui nous différencie d’une autre espèce précisément – au travers des yeux (ou plutôt, sur les épaules comme le titre l’indique) de Darwin, et des théories de l’évolution. Ballade au travers des sciences et des scientifiques, dans leurs errements, leurs réussites, leurs émotions (Jane Goodall découvrant l’utilisation d’outils chez le chimpanzé m’a tiré des larmes !).

Jean-Claude Ameisen est lui-même chercheur, ce qui explique peut être pourquoi on entend, au détours d’une phrase, la vie des chercheurs. Ce qui ne fait que confirmer une seule chose : un chercheur sachant parler n’a pas besoin d’un médiateur. Espérons tous que Jean-Claude Ameisen tienne une année entière consacrée à son émission, et qu’il arrive à l’améliorer selon ses propres goûts, et selon les miens éventuellement : on verra alors se développer un modèle original et à suivre de ce que peut être une médiation scientifique orientée vers des auditeurs non spécialistes.

La miterrandologie selon Guillaume Erner

Le 30 octobre 2009 par "Diderot en verres miroirs"

B

on, ben voilà, juste un petit bout de chronique de Guillaume Erner (Eklectik le 10 octobre dernier). Juste pour rire !! Sinon, ben ça parle de science et de culture. Et j’y vois pour ma part une analyse très pertinente de la science dans les médias traditionnels : vouloir expliquer à tout prix !!.

Une petite citation de George Braque aussi : « L’art est fait pour troubler, la science rassure ». Et, c’est bien vrai, il nous faut trouver des explications. Mais alors que les scientifiques rentrent dans le doute dès qu’ils travaillent, les autres eux attendent des réponses. On ne peut pas attendre d’eux qu’ils se comportent comme des scientifiques bien sur, mais au moins, que les journalistes n’ajoutent pas au travers commun de trouver dans les sciences des réponses religieuses ou mystiques !!

Mais rigolons un peu …

Chronique Guillaume Erner 10 octobre 2009 – Eklectik

Mots clefs :