Citations

la bataille hadopi

Un pas de coté

Le 18 novembre 2009 par "Diderot en verres miroirs"

M

erci au blog Galbao de nous retransmettre ces informations. Ca ne parle pas de science, mais d’appartenance à une république. Ma façon d’entrer dans le débat. J’ai été 10 jours en Guyane pour revoir mon amie Alyne, alors directrice du CCSTI de Cayenne. Un souvenir impérissable. Et j’ai découvert une région de France que je ne connaissais pas. Perfusée par l’Europe, une pauvreté incroyable, en arrivant à Cayenne j’ai découvert ce qu’étaient des bidonvilles. En France. Il y a 12 ans. Le plus beau département de France.

L’état Français se gargarise pour un débat sur l’identité française. Mais posez vous la question : suis-je français comme les Guyanais, ou même que les Martinicains ou les Guadeloupéens ? La réponse est indubitablement oui. Alors, quel est notre dénominateur commun ? Et là, tout ce qui tend à vouloir définir l’identité Française en métropole vise à nous différencier de ces départements si loin.

La Guyane est perfusée par des subventions européennes, et les guyanais rigolent en disant « nous sommes européens »: ya de quoi rire effectivement. Et là, la recherche et le développement jouent un rôle, car les entreprises de recherche publique et privées utilisent la forêt et le territoire (biodiversité etc.) et en échange, une partie de l’argent va pour les populations, et comme la corruption est endémique, la perfusion va dans les mêmes poches. On pourrait dire d’un certain point de vue que le monde de la recherche participe à cet état de fait, en lançant Ariane 5, en cherchant de nouvelles espèces végétales pour la production de nouveaux médicaments.

L’orpaillage clandestin, une des nombreuses facettes de cet état de fait. Des Brésiliens ou Suriname en train de creuser la terre au milieu de la forêt pour trouver de l’or. Discret, efficace nous montre ce reportage sauvage. Et si cet or profitait plutôt aux populations, c’est leur richesse après tout. Mais me voilà à nouveau à rêver…

Mots clefs : ,

La guyane, c’est français ?

Le 23 février 2009 par "Diderot en verres miroirs"

P

eu de choses à dire sur l’orpaillage en Guyane. Allez sur le site Galbao, récoltez les informations, et aidez les comme vous pouvez, en relayant ces information sur vos site, dans votre entourage, en écrivant à vos députés.Le plus beau département français devient également le plus pillé, le plus pauvre (ça c’est depuis longtemps), car l’état se désengage (et ne s’est d’ailleurs jamais engagé), ne prend pas de position politique stricte, juste un peu de poudre aux yeux politique. La Guyane, on s’en fout. Et la Martinique, et la Guadeloupe, et la Réunion, … de bien jolis pays départements d’outre-mer ah oui, au fait, cette pauvreté, cette pollution, cette destruction de la nature, cette absolu manque de reconnaissance : c’est la France. Hors sujet colérique aujourd’hui …