Citations

la bataille hadopi

Belle de jour et anthropologue

Le 06 décembre 2009 par "Diderot en verres miroirs"

Ç

a a fait scandale en Angleterre : une chercheuse se prostitue pour gagner de l’argent et continuer son sacerdoce. Elle devient son propre sujet d’étude. Elle est interviewée dans le Guardian et raconte sa double vie aussi dans son blog. Bon, faut bien le dire, elle profite du buzz actuellement, car elle a également publié un livre de conseils : « Belle de jour’s guide to men« .

A la lecture de son blog, son travail ressemble aussi à de l’anthropologie. Elle change son sujet d’étude, mais pas son cerveau de chercheuse. La bonne ou mauvaise qualité de l’étude (je ne suis pas spécialiste du domaine), ou son sujet n’enlèvent rien à la méthodologie (et ces commentaires n’ont aucune espèce d’ironie ou de cynisme). On peut lire ici ou là que c’est un objet de scandale, une chercheuse qui parle de sa « vie nocturne ». Dans un billet de Tom Roud grâce à qui j’ai eu connaissance de cette histoire (merci Tom), on peut lire : « mais lorsque même des doctorants/docteurs se prostituent pour l’argent, peut-on dire qu’il y a vraiment quelque chose de pourri dans le monde de la recherche en particulier et dans notre société en général ? ». (Lire la suite…)