Citations

la bataille hadopi

La voix de son maître

Le 16 octobre 2009 par "Diderot en verres miroirs"

C

hargé de communication, quel beau métier ? Travail dur d’exécutant d’institution, Université, CNRS, INSERM, etc. Comme il n’y a pas encore franchement de culture de la communication dans ces structures, la communication est essentiellement institutionnelle : rédaction de dossiers de presse, rédactionnel, création de plaquettes, rédactionnel de sites internet, commandes auprès d’agence de communication pour tout ce qui serait création … Le ou la chargé(e) de comm. a dans son panier divers outils qui lui permettent d’exprimer … quoi ? (Lire la suite…)

CULS et CNRS : une (nouvelle) histoire d’amour

Le 26 janvier 2009 par "Diderot en verres miroirs"

V

u sur le site de sauvonslarecherche, cet excellent montage réalisé par Jacques André, diffusé suite à l’article d’Emmanuel Saint-James, proposant une analyse sémiologique dudit nouveau logo. Un plaisir qu’on ne se refuse pas.


Décidément, nouvelle charte merdique, nouvelle image merdique, nouveau film institutionnel nul à chier, c’est à se demander si la direction du CNRS sait ce qu’est une communauté scientifique. En faisant quelques recherches, je me rends compte que de nombreux autres auteurs s’y sont mis pour mieux bousiller l’image d’un institution : la société Vae Solis Corporate à l’origine du concept, la société MOSWO et Olivier Lapidus, qui ont produit ce fabuleux nouveau logo !! Le petit film présenté ci dessous vous montre à quel point l’image du CNRS est au raz des paquerettes : il ne s’agit ni plus ni moins que de modeler la terre, et de la transformer … en patate.

Trois mois après sa validation (et normalement sa mise en ligne pour tout document ou site cnrs), on ne trouve pas trace du nouveau logo sur les trois premières pages de la recherche d’images Google en tapant « Logo CNRS ». À se demander si les chercheurs ont l’intention d’utiliser ce nouveau logo …

Et, rions encore un peu, l’histoire d’amour du CNRS avec les choses du sexe ne se résume pas au CUL, mais également (au moins) à la bistouquette … Notons toutefois que sur leur site actuel, on a évité la redondance, en remplaçant le bandeau (le nouveau est tiré aléatoirement d’une banque d’images), et en insérant le nouveau logo (mal, ce qui est tout à fait normal, vu la qualité du susdit).

Et pour ceux qui trouveraient mon humour déplacé, sachez que je dépasse les frontières si je veux, moi aussi …

« Billets plus récents