Citations

la bataille hadopi

Diderot is back in town !

Le 20 décembre 2011 par "Diderot en verres miroirs"

A

près quelques mois de disparition, me revoici. Au bout de quelques années, j’avais envie de faire un break comme on dit, d’arrêter de tourner en rond, de n’avoir plus à trouver des sujets intéressant.

Et puis je me suis rendu compte que quelques rares mais intéressants lecteurs continuaient à lire d’anciens écrits, ou de les relire. Je me suis rappelé qu’en sciences, l’actu a toujours 20 ans. Et puis j’ai enseigné, et mes réflexions se sont enrichies (merci les étudiants !). Et puis j’ai fait de bien nouvelles choses, qui m’ont donné envie, et envie encore, de faire bouger certaines lignes, vous savez, celles qui semblent immuables. Et l’envie, jour après jour plus forte, de reprendre la plume.

Pour ceux qui auraient loupé les épisodes précédents, Diderot, c’est mon héros. Pas le symbole sage de l’Encyclopédie. Plutôt le symbole fou d’un esprit libre dans un corps sain ou pas on s’en fout, qui apprend ou donne des leçons c’est selon, tout à tour humble et mégalomane, bosseur et fainéant … Lisez Diderot dans La Pléiade, vous comprendrez … Plutôt que de suivre des indignés sérieux et humanistes, refuser la doxa et constamment en rire !

Verres miroirsEt pourquoi les Verres Miroirs, alors ? Pour faire joli ! C’est si beau de voir, en plus d’une réalité habituelle, construite, imposée, une autre 2.0 qu’on ne comprend pas encore bien. De voir d’étranges objets virtuels se surimposer à cet étrange résultat philosophique d’une dualité réalité/vérité, objets anciens ou du futur, et comme Diderot, et (Mozart avant/après lui), en rire. A gorge déployée !

http://www.cafardcosmique.com/Mozart-en-verres-miroirs

Et merci à Jean Philippe pour ses encouragements : j’aime bien le lire aussi.

Mots clefs : ,

Ecrire et parler science

Le 11 octobre 2010 par "Diderot en verres miroirs"

L

e site canadien science-presse possède un blogue un peu foutraque il faut bien dire, qui contient un peu de tout, mais c’est pas très grave. Très récemment, une nouvelle thématique concernant la critique de livres qui parlent de science est arrivée sur ce site. C’est Frankenstein de Mary Shelley qui en a fait l’ouverture. On propose aux visiteurs de commenter le livre en partant de questions ouvertes proposées par Josée-Nadia Drouin, l’animatrice du blog. Je suppose qu’à la cloture des commentaires, un auteur spécialiste ira de son petit laius d’expert, dont on a rien à foutre, mais c’est le genre qui veut ça.

Les deux questions sont celles-ci : le livre de Mary Shelley est-elle la première à signer une oeuvre de science fiction en écrivant Frankenstein ? Frankenstein préfigure t’il la question de l’éthique dans nos sociétés contemporaines ?

Les commentaires sont de loin les plus intéressants : en effet, comment considérer les rapports entre science et littérature ? Peut-être, pour commencer, en s’intéressant aux rapports que chacun entretient avec la littérature et les sciences !

J’ai bien l’impression que ça va être passionnant(et jouissif)  car déjà ya des gens qui ne sont pas d’accord !! On pourrait participer tous à ça, dans une sorte de grande orgie francophone pan-atlantique nord.

Arrêter la fainéantise

Le 08 décembre 2009 par "Diderot en verres miroirs"

[wpaudio url="http://scienceblog.free.fr/wp-content/uploads/2009/12/Nc_001.mp3" text="Chronique de Nicolas Ray : 08/12/09" dl="0"]
E

n entendant ce billet de Nicolas Rey ce matin sur France Inter, je me suis dis comme ça que j’étais exactement dans le même état d’esprit. Pourquoi redire ce qui a déjà été dit ? Merci Nicolas.

Mots clefs :

Blogs de sciences à Rennes

Le 29 septembre 2009 par "Diderot en verres miroirs"

L’Université de Rennes 1 fournit à ses employés (toute personne inscrite au CRI j’imagine) la possibilité de créer une page personnelle professionnelle. L’outil de Système de Gestion de Contenu qu’elle propose pour réaliser ces pages est dotclear :un bon choix facile à utiliser. A ce jour, plusieurs sites ont déj été créés. Ce post vise à ce que cette pratique se démocratise. On pourrait juste regretter qu’il y ait une page annuaire un peu cool pour présenter ces sites : à vrai dire, je regrette que ces pages ne soient présentées nulle part sur le site de l’Université, même dans la section cst. Et qu’il y ait un flux de syndication pour s’abonner à l’ensemble de ces sites. Ce serait une excellente nouvelle.

Quelques blogs de l’Université de Rennes :

  • celui de Arthur Charpentier qui parle avec bonheur de la vie enseignante et de recherche en s’adressant à ses étudiants, mais qui vulgarise également le savoir qu’il doit enseigner. Une pratique intéressante donc.
  • celui de Laurent Denant-Boèmont qui est d’un autre niveau de lecture, et qui est plus dans la réflexion de recherche dans le cas de l’économie.

En créant cet article, je me rends compte que ces deux personnes sont économistes. Les autres bolgs sont moins liés à la diffusion de la connaissance par les chercheurs, ce qu’on peut regretter. Il serait également bien, finalement, que les gens de l’Expérimentarium intègrent cette pratique dans leurs activités : il est temps  que les chercheurs participent à la blogosphère vulgarisatrice, et l’hypothèse selon laquelle cette pratique peut être intéressante est prouvée.

Police politique en lieu de science

Le 20 avril 2009 par "Diderot en verres miroirs"

Un petit lien, trouvé lors de mes pérégrinations bloguesques : Résistance In-ven taire. Désormais, il n’est plus possible pour quelqu’un qui a des opinions politiques, et qui les exprime, d’avoir également une action militante. Il est logique et normal que l’un soit, peu ou prou, le prolongement de l’autre. Mais, grace aux blogs, nous sommes désormais si facilement localisables, et nos actions peuvent être si facilement contrées …

Sortez couverts, arrêtez de signer au nom d’une honnêteté que je trouve admirable mais peut être contre-productive, à cause du média lui-même, de signer de vos noms vos écrits, vos blogs. Le nombre peut faire l’opinion, la bêtise, il faut mieux être lu par beaucoup, dire vrai, diffuser l’information et continuer une action militante qu’en être empêché parce qu’on signe son blog.

Et voicile blog de Claude-Marie Vadrot

Mots clefs : ,