Citations

la bataille hadopi

Temps physique, temps de l’homme

Le 27 août 2010 par "Diderot en verres miroirs"

M

erci au bon Docteur Goulu de m’avoir donné l’idée de ce post, grace à un ensemble de billets qu’il a publié sur le temps et son intervention ici sur un billet précédent. En bref, Dr Goulu raconte une histoire de la perception humaine et animale du temps. L’idée selon laquelle une pensée prospective de l’avenir correspondrait, pour l’homme, et comme le laissent penser les images RMN des zones du cerveau, à une pensée du passé, est pour le moins attirante, et peut correspondre à une pensée philosophique sur la question.

6a00d8341c562c53ef0115716fc476970b-350wi

A gauche le sujet pense au passé, à droite à l’avenir. Ou le contraire, je ne sais plus …

Le résultat IRM est amusant, mais signifie quelque chose pas du point de vue du temps, mais de celui de la biologie. En premier lieu, je rappellerai que le cerveau est un objet tridimentionnel, et en n’en montrant qu’une coupe, on ne voit en fait rien, ou pas grand chose. Donc, les techniques d’imagerie mises en place permettent de localiser des zones précises du cerveau, selon un point de vue assez réductionniste. Je remarque enfin qu’il n’y a pas d’image correspondant au présent :  si ces zones étaient allumées lorsque le sujet pense à des événements se passant dans le présent, le passé ET le futur, cette expérience ne signifierait alors rien du tout : ces zones s’allument tout le temps quand on pense, point. Il semble donc y avoir un biais dans l’expérience.

Gear Work 2 par Curious Expeditions sur flickr

« Gear Work 2″ par Curious Expeditions sur flickr

Une chose que Dr Goulu ne couvre pas dans son blog, c’est la coexistence des visions linéaires (ou non) et cycliques dans la compréhension du temps. Cette cyclicité temporelle n’est pas que le résultat de périodes alternées de jour et de nuit, d’hiver et d’été, de froid et de chaud, de glaciations et de canicules, etc. ou de systèmes de mesures (je remarque que dans un précédent billet, il fait état d’un prix décerné à une oeuvre construite à partir de roues dentées s’entrainant les unes aux autres. Cette cyclicité est également constituante de la physiologie humaine (equilibre hypothalamo-hypophysaire régulé par la mélatonine, seul effet connu de cette hormone à ma connaissance).

Je ne veux pas faire un cours sur cette physiologie de la perception du temps cyclique, mais je dirai simplement que cet équilibre régit les périodes d’hibernation, de reproduction, ou de changement de couleur de pelage pour les animaux des régions froides à tempérées. Il régit aussi l’heure du réveil et la température corporelle, les taux d’hormone dans le sang etc. en fonction de l’heure de la journée. Plus spéculativement, il serait impliqué chez l’homme dans le décalage horaire ou certaines formes de dépression.

Ce blabla pourquoi ? En physique, la description du temps est linéaire (un évènement après l’autre), et la raison d’être du futur a une raison, non seulement parce qu’il doit exister (dans le passé, il y a eu un futur, et nous sommes ce futur, donc cette question a du sens). Par contre, la mesure du temps est toujours cyclique : le temps pour lequel la moitié d’une quantité d’atomes radioactifs se désintègre naturellement est une constante pour la substance elle-même, quelle que soit cette quantité, et est appelé temps de demi-vie. On utilise cette constante pour créer des horloges atomiques. Le principe même de demi-vie implique l’idée d’une cyclicité des choses. Sans parler des moyens horlogers antérieurs de mesure du temps. Ces moyens de mesure permettent peut être à l’homme de lui renvoyer une image … à sa mesure qui lui est propre, cyclique.

Ainsi, une vision linéaire (physique) proviendrait d’une perception cyclique (physiologique) de l’homme. Pourquoi pas après tout … D’autant plus que, justement, notre perception linéaire du temps ne peut se faire que dans un sens, en regardant vers le passé. La flèche du temps (vers l’avenir) va dans le sens inverse. Là où nous finissons, où nous ne voulons pas nous voir. Là où toute chose finit. Mais aussi, nous le comprenons, hors de tout sentiment cyclique. L’histoire ne se répète pas, elle bégaie.

Dans cet entre temps, on a probablement du mal à retrouver nos petits. On ne comprend pas tout, scientifique ou non. D’où les entre-sciences comme la Trilectique.

24 commentaires »

  1. Le temps est vraiment un sujet passionnant. C’est une notion si fondamentale, et encore si mal connue…

    A mon humble avis, l’opposition linéaire/cyclique que tu notes provient de la distinction entre le phénomène et sa mesure. On mesure le temps facilement par des cycles, mais on ignore encore la nature de ce qu’on mesure.

    Il me semble qu’on est dans une situation similaire à celle de la température, facile à mesurer de toutes sortes de manières, mais dont on a ignoré la nature profonde (qui est l’agitation des molécules) jusqu’en 1xxx (je ne trouve plus ni qui ni quand on a compris ça… Kelvin ? quelqu’un sait ?)

    Je pousse cette analogie un peu plus loin dans http://drgoulu.com/2008/06/06/la-grande-question-du-temps en montrant que la mesure cyclique du temps pose un problème aux alentours du Big Bang. Et ci cet « événement » était un « zéro absolu » du temps similaire à celui de la température ?

    A part ça petit correctif: l’image des rouages ne servait que d’illustration à http://drgoulu.com/2009/03/28/les-natures-du-temps , qui concernait un concours international d’articles scientifiques sur le temps, auquel un grand nombre de chercheurs renommés (dont Carlo Rovelli ) ont participé. La qualité et le niveau des articles sont variables, mais j’encourage vivement à en parcourir quelques uns, la diversité des points de vue est étonnante.

    Voyez aussi le blog http://philodutemps.free.fr de Baptiste Le Bihan, étudiant en philo sur le sujet, et qui m’a fait découvrir le « no futurisme ». En s’opposant à ce point de vue pour des raisons philosophiques, il m’y convaincu d’y adhérer pour des raisons physiques ;-)

    Commentaire par Dr. Goulu — 28 août 2010 @ 9:45

  2. Tout à fait ça cher Docteur !! Mais il n’y a pas confusion ! Mon objectif était dans ce billet de parler de cette difficulté qu’a l’homme de « s’extirper » de sa condition physiologique : il doit partir de là, de son horloge personnelle interne, basée sur le cyclique, pour postuler à ce qu’il ressent et tente de voir : un temps linéaire. Ce dernier ne semble exister en biologie tout au plus qu’en parlant de temps passés (géologiques, évolutionnaires, finis) : dans ces matières, nous n’avons accès qu’à des sections de temps, de A à B, du pléiocène à aujourd’hui, etc. Mais je reviens à cette horloge interne, à cette rythmicité circannuelle(relatif à l’année), circadienne (relatif au jour), etc. qui est celle de notre physiologie interne, de ce moi qu’on va, pour un temps considérer mécanique. Nous avons beau nous en extraire, en philo ou en physique, il nous faut bien partir de quelque chose pour réfléchir.
    C’est peut-être là, entre notre perception rythmique du temps, et notre extrapolation linéaire, que se trouve ce constat : quel que soit ce temps, et s’il existe, nous sommes pour l’instant très loin de l’avoir compris. Alors, s’il n’y avait pas de sens à cette quête, si ce moulin à vent n’existait pas, tout irait plus simplement.

    Commentaire par Diderot en verres miroirs — 30 août 2010 @ 15:46

  3. Il y a surement une géométrie existentielle qui pourrait nous expliquer cela…pourquoi pas une spirale ? qui reproduirait des cycles avec de légères différences avec un temps linéaire…Bon,je ne suis pas scientifique, alors, on ne se moque pas § J’ai eu un bac D passablement.

    Commentaire par ver00 — 19 septembre 2010 @ 22:13

  4. franks@modest.remoteness » rel= »nofollow »>.…

    сэнкс за инфу!…

    Rétrolien par Leroy — 23 août 2014 @ 4:59

  5. uninjured@truman.plight » rel= »nofollow »>.…

    спс!!…

    Rétrolien par Jay — 23 août 2014 @ 21:40

  6. aggrandisement@outstandingly.modified » rel= »nofollow »>.…

    спасибо за инфу!…

    Rétrolien par Philip — 26 août 2014 @ 7:56

  7. fondness@preliminaries.servatius » rel= »nofollow »>.…

    thanks for information!!…

    Rétrolien par Adam — 26 août 2014 @ 15:42

  8. capet@namely.regeneration » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par Jeff — 18 novembre 2014 @ 17:38

  9. shade@knocked.correspondent » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par jimmy — 23 novembre 2014 @ 3:44

  10. heeled@breathtaking.quakes » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par miguel — 24 novembre 2014 @ 5:31

  11. anew@uphold.outskirts » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par ryan — 24 novembre 2014 @ 8:26

  12. briskly@eagles.notte » rel= »nofollow »>.…

    tnx for info!!…

    Rétrolien par Jeremiah — 25 novembre 2014 @ 7:19

  13. super@lews.uninominal » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par jerry — 1 décembre 2014 @ 0:43

  14. boron@workin.interviewee » rel= »nofollow »>.…

    good info….

    Rétrolien par Dave — 9 décembre 2014 @ 0:09

  15. wicked@cubas.chorale » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par donnie — 21 décembre 2014 @ 6:38

  16. relies@godless.ys » rel= »nofollow »>.…

    tnx for info….

    Rétrolien par Bruce — 21 décembre 2014 @ 22:38

  17. unison@thwack.coronary » rel= »nofollow »>.…

    good!!…

    Rétrolien par wallace — 22 décembre 2014 @ 11:18

  18. extraction@miraculous.catechize » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par lance — 25 décembre 2014 @ 15:57

  19. homosexuals@escalation.kearton » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par frederick — 15 janvier 2015 @ 6:23

  20. impersonalized@brute.ciudad » rel= »nofollow »>.…

    hello!…

    Rétrolien par Richard — 15 janvier 2015 @ 6:58

  21. giorgio@repetitive.transience » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par Gene — 24 janvier 2015 @ 19:36

  22. cafes@clemence.command » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par clifton — 24 janvier 2015 @ 20:10

  23. euphemism@poitrines.midshipmen » rel= »nofollow »>.…

    thanks for information….

    Rétrolien par steven — 7 février 2015 @ 15:22

  24. commemorating@parochial.washboard » rel= »nofollow »>.…

    Rétrolien par Daniel — 7 février 2015 @ 15:52

Flux RSS des commentaires de cet article. Adresse web de rétrolien

Laisser un commentaire

*